news-details
Politique

MARCHE DU 5 JUIN: L’Armée opte pour la neutralité




Les responsables de l’armée malienne prennent au sérieux la marche du 5 juin 2020 organisée par la CMAS, la FSD et le Mouvement Espoir Mali Koura. Face à la gravité de la menace que fait plané cette manifestation sur la première institution du Mali, à savoir la Présidence de la République, directement visée par ses initiateurs, l’Armée se montre prudente et appelle ses éléments à plus de vigilance.

Dans une note d’information du 2 juin adressée aux Chefs d’Etats-majors et aux Directeurs de service, le Chef d’Etat-major général des Armées, le Général de Division, Abdoulaye Coulibaly appelle ces derniers à la sensibilisation des hommes placés sous leur commandement afin qu’ils se tiennent à distance de cet évènement aux équations inconnues qui retient, aujourd’hui, le souffle à tous les Maliens.

Pour matérialiser ce vœu de la hiérarchie militaire, le Chef d’Etat-major général ne se gêne pas aussi d’annoncer une série de comportements  à observer par les militaires. Il s’agit en substance de : rester au camp et ne sortir que par strict  nécessité au quel cas en informer la permanence ; au besoin se mettre en tenue civile pour aller en ville et rester loin des manifestants ; mettre en place des piquets d’intervention au niveau de l’Armée de terre, de l’Air, de la Garde nationale, de la Gendarmerie nationale et du Génie militaire ; les piquets doivent être dotés de véhicules d’intervention…

Autant de mesures qui laissent à croire, à ce jour,  que l’annonce de cette marche et les débats qu’elle suscite sur les réseaux sociaux font augmenter le rythme des battements de cœur au sommet de l’Etat malien. Une seule question est sur toutes les lèvres : la marche du 5 juin va accoucher de quoi de bon ou de mauvais pour la République déjà très fragilisée par la double crise sécuritaire et sanitaire ?

En tout cas à analyser,  la teneur de cette note d’information de la hiérarchie militaire, il apparait clair que l’armée évite à tout prix d’être un bouc émissaire d’une éventuelle dégénération de la manif.

Youssouf Z KEITA 



  • TAGS

You can share this post!