news-details
Economie

LE HUT DE BAMAKO Lancement d’un programme de renforcement des capacités et d’orientation professionnelle.




La salle de conférence de Muso Kunda a servi de cadre, le samedi 12 septembre, pour la formation de 20 jeunes sans emploi. Cette formation est une initiative de Global shaperscommunityhut de Bamako. Elle a pour objectif de renforcer les compétences des jeunes dans la rédaction de CV et de lettre de motivation.

  1. Nassoun Diallo, la présidente de Global shperscommunityhut de Bamako, cette formation s’adresse aux jeunes de 18 à 27 ans de la ville de Bamako et environ et permet aux jeunes de mieux appréhender un entretien d’embauche. « Un appel à candidature a été fait sur les réseaux sociaux. Nous avons reçu 200 dossiers. Sur les 200 dossiers, 20 jeunes ont été sectionnés pour être formés sur la rédaction du cv et de la lettre de motivation », a-t-elle dit. « A l’issue de cette formation, poursuit-elle, nous allons faire un test pour choisir 5 jeunes qui vont bénéficier d’un stage de 3 mois professionnel en entreprise ». « De façon générale après leurs études, beaucoup de jeunes se retrouvent seuls, anxieux et donc affaiblis à la simple idée de chercher un emploi. C’est essentiellement parce qu’ils sont mal préparés à se lancer dans leur recherche d’emploi et ne possèdent guère les connaissances, attitudes et compétences nécessaires pour faciliter une telle recherche. C’est dans ce contexte que le Hub de Bamako lance un programme de renforcement des capacités et d’orientation professionnelle des jeunes de la ville de Bamako », a-t-elle déclaré.

La communauté Global shaperscommunityhut de Bamako, née du Forum économique mondial, est un réseau inspirant des jeunes de moins de 30 ans qui travaillent ensemble pour relever les défis locaux, régionaux et mondiaux. Avec plus de 7 000 membres, la communauté Global Shapers couvre 369 hubs situés dans 171 pays. Dans chaque ville, des équipes de Shapers s’organisent pour créer des projets large éventail dans de domaines allant de la prévention des catastrophes à la lutte contre la pauvreté, en passant par la lutte contre le changement climatique et la construction de communautés inclusives. Le hub de Bamako est composé de Maliens exceptionnellement jeunes, talentueux et divers, déterminés à façonner leur communauté et à avoir un impact positif pour les générations à venir, à travers la réalisation de projets sociaux.

A en croire Nassoun Diallo, le hub de Bamako prévoit d’organiser d’autres programmes de formation au cours de l’année. « Ces programmes toucheront d’autres profils, l’objet étant de participer pleinement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes de la ville de Bamako » a-t-elle conclu

 

Seydou Fané



  • TAGS

You can share this post!