news-details
Politique

GROGNE SOCIALE La plateforme des Syndicats de la santé lève son mot d’ordre




Enfin, un accord est trouvé entre  le gouvernement et la plateforme des Syndicats de la santé du Mali.  Cet accord a permis à la plateforme de lever son mot d’ordre de grève.

Les deux parties ont eu une séance de travail le mardi 24 novembre 2020. Au cours de cette séance de travail, la commission a examiné les points de revendications du préavis de grève relatif aux procès-verbaux du 16 avril 2017 et du 25 juillet 2018, cinq (5) points ont été accordés. La partie gouvernementale a proposé de mettre en place une commission composée de la partie gouvernementale (Ministère du Travail et de la Fonction Publique, Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Ministère de la Santé et du Développement Social, Ministère de l’Economie et des Finances) et les acteurs syndicaux (Fesysam, Symema, Sns-as-pf, Synacam) pour étudier la question et déposer ses conclusions dans un délai de six mois.

Les parties conviennent que la commission a, un délai de 6 mois dont les 4 premiers mois pour déposer sa conclusion et les 2 autres pour porter le dossier en Conseil des Ministères ou l’organe législatif. Sur le point sur l’intégration des contractuels sur fonds Asaco dans la fonction publique des collectivités, la partie gouvernementale a proposé de redynamiser la commission de plaidoyer mise en place par la Décision n02017-136/MSAH du 07 juillet du procès-verbal de 2015. Les parties conviennent que la commission travaillera à élaborer une base de données de liste consensuelle de contractuels concernés, dans un délai de 6 mois

Le ministre en charge de santé s’est engagé à faire un plaidoyer auprès du Ministère de l’Economie et des Finances pour l’intégration progressive des agents concernés dans la fonction publique des collectivités territoriales. La création d’une passerelle entre la fonction publique des collectivités territoriales et l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. La partie gouvernementale a expliqué que l’Enseignement Supérieur  relève du domaine de l’Etat et n’a fait l’objet d’aucun transfert aux collectivités territoriales.

La gestion de la problématique de bi-appartenance, intégration des émoluments des bi-appartenance dans le salaire , paiement des arriérés des bi-appartenance , paiement des bi-appartenance des régionaux et la proclamation des résultats des attachés et chargés de recherches des sessions, il sera mis en place une commission de travail dans le but de relire et de faire signer la convention hospitalo-universitaire relative à la bi-appartenance.

  1. examen, elle a retenu une liste de 148 agents sur lesquels 72 contractuels payés sur ressources propres ont été intégrés dans la fonction publique en 2019.

Seydou Fané

 



  • TAGS

You can share this post!