news-details
Société

FAITS DIVERS




INSECURITE A BAMAKO

Cinq présumés auteurs de cambriolage interpellés

Dans sa conviction d’assurer la sécurité des personnes et des biens en luttant contre les bandits de grand chemin, le Commissariat de Police du 7è Arrondissement de Bamako sous l’égide du Commissaire Principal Alhousseiny AG Souleymane, ne cesse de parler de lui à travers ses nombreux exploits.

A cet effet, les limiers de la Brigade de recherche du 7è Arrondissement ont interpellé cinq  individus présumés auteurs de cambriolage, dans la nuit du vendredi 22 janvier 2021 dans un Bar à Sogoniko.

En effet dans la nuit du vendredi 22 janvier dernier, sur la base de renseignements, le Commissariat de Police du 7ème Arrondissement à travers sa Brigade de Recherches a procédé à l’interpellation de cinq individus dans un bar à Sogoniko, un quartier de la Commune VI du District de Bamako. Selon les renseignements, ces mises en causes auraient cambriolé une boutique à Magnambougou dans la même Commune et emporté de l’argent et plusieurs objets de valeur avant de se retrouver dans un bar pour arroser leur succès. Une manifestation de joie de courte durée car interrompue par l’intervention rapide des limiers du Commissariat du 7è Arrondissement. Conduits sur les lieux de leur forfait par les enquêteurs, des pieds de biche et des cadenas cassés ont été retrouvés. Le propriétaire identifié n'a pas souhaité rencontrer les malfrats. En attendant, ces cinq présumés auteurs méditant sur leur sort et tous sans domicile fixe seront mis à la disposition de la justice. Une enquête reste ouverte enfin de démasquer d’éventuels complices. Le Commissaire Principal Alhousseiny AG Souleymane invite la population à beaucoup plus de collaboration afin de mener à bien sa noble mission de protection des personnes et des biens. Les limiers du Commissariat de Police du 7è Arrondissement viennent de prouver une fois de plus leur vigilance, leur efficacité et leur dévouement à lutter contre la criminalité sur toutes ses formes.

Sarr

 

ARRESTATION DES BRAQUURS ET TUEURS D’UN POLICIER

Le Commissariat du 2è Arrondissement porte la signature 

Les éléments du Commissaire principale Mariam Doumbia font encore parler la poudre. Il s’agit de l’ arrestation des braqueurs et tueurs d'un policier.

La police du 2è arrondissement de Bamako, sous le commandement de la dame de poigne, constitue la véritable bête noire des malfaiteurs. Elle vient encore une fois de plus, confirmer tout le bien qu'on pense d'elle suite à l'arrestation d’un redoutable gang de braqueurs-tueurs.

Il s'agit de ceux-là mêmes cités dans l'assassinat du policier Maciré Diakité à Bougouni. Le cas de deux Gendarmes à Diema reste en suspens.

Le gang est, en tout cas, impliqué dans les braquages à main armée dans les régions de Kayes, Sikasso et de Bamako.

Aussi, le groupe aurait commandité et/ou participé à plusieurs braquages avec mort d'hommes.

Les deux individus interpellés (Ibrahim Touré et Allaye Touré), l'ont été par les hommes du commissaire Principale Mariam Doumbia suite à l'embuscade contre une unité de police sur l'axe Bougouni-Yanfolila en décembre 2020.

Les deux malfrats sont également impliqués dans les attaques perpétrées sur les tronçons de Boni, Segou, Kayes et de Sofara ainsi qu'au niveau des Halles de Bamako, avec des pertes en vies humaines et des citoyens spoliés de leurs biens.

Sur les axes routiers, les bandits ont opéré au moyen de tronçonneuses pour couper des arbres afin de couper les routes et immobiliser les véhicules; et surtout, d'armes à feu. Et quelles armes ! Celles de guerre de différents calibres !

Ces actions violentes ont occasionné des pertes en vies humaines dont celle de l'Adjudant de police Macire Diakité à Bougouni...

Ces actions relevant du grand banditisme constituent des crimes d'association de malfaiteurs, de détention et d'utilisation illégale d'armes de guerre et meurtres !

Interrogés, les suspects ont reconnu avoir tiré des revenus assez confortables de leurs actions illicites au détriment de la population dans toutes ses composantes: entre 1,5 et 2 millions F CFA par personne braquée !

Occasion pour le Compol divisionnaire Mariam Doumbia de lancer un appel aux populations pour une prompte et franche collaboration avec les forces de sécurité. Elle les invite à signaler tout individu ou groupe d'individus aux comportements suspects. Les renseignements analysés et exploités permettront ainsi d'anticiper sur leurs intentions et du coup, combattre l'insécurité avec efficacité !

Avec Sarr

 

COMMISSARIAT DE BOUGOUNI

Des promus reçoivent leurs galons

 

Cérémonie de remise de galons aux promus au grade supérieur au Commissariat de Bougouni sous le parrainage du Gouverneur de Bougouni Général Keba Sangaré.

Sarr avec Police locale

 



  • TAGS

You can share this post!