news-details
Politique

Editorial Ce n'est vraiment pas tôt !




Le Président IBK a dans une adresse à la nation tard dans nuit du Samedi 11 Juillet indiqué entre autres mesures, avoir rapporté la décision de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle. La Cour constitutionnelle dont les dernières décisions de proclamation des résultats des élections législatives ont été l'étincelle qui a mis le feu à une poudrière déjà explosive. Si la décision du Président IBK est à saluer on déplore qu'elle soit tardive, trop tardive. Depuis son adresse à la Nation le 16 Juin au CICB, tout indiquait que cette décision était prise mais le Président aurait été dissuadé par les 5 ou 6 faucons qui le tiennent en otage. Aujourd'hui il y a eu beaucoup de dégâts matériels et surtout de morts d'hommes. Des actes déplorables et condamnables posés par une minorité d'irresponsables et dont le Président de la république en est le responsable moral. Notre pays qui est déjà la risée du monde s'enfonce davantage. A ceux qui répètent à longueur de journée que la loi permet ou ne permet pas telle ou telle décision sont dans le juridisme là où on parle politique. Aux problèmes politiques, des solutions politiques disait Alpha Oumar Konaré. Combien de fois les lois ont été violées dans notre pays juste pour des intérêts sordides ? Il s'agit ici de l'avenir des maliens, de l'existence du Mali en tant qu'État, en tant que Nation. Le Président IBK, "aîné sans être le plus âgé " doit réellement écouter son peuple et accorder de l'intérêt aux conseils et propositions faits le plus souvent par des citoyens qui n'attendent de lui rien en retour. Le Président doit se libérer définitivement des prébendiers et autres profiteurs. Il est encore possible de recoudre le tissu sociopolitique même si la situation se complique un peu plus. Le Président doit mettre immédiatement fin à l'utilisation disproportionnée des armes à feu contre des manifestants à mains nues et appeler chacun à ses responsabilités. La survie de notre Mali en dépend. Qu'Allah assiste notre pays.

Hamidou Konaté

 



  • TAGS

You can share this post!