news-details
Culture

CULTURE Mohamed Diarra, un jeune comédien doué de talent




C’est un jeune malien, sortant du Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté. Il est de la promotion 2017-2020. Mohamed Diarra vient de présenter une mise en scène sur l’immigration, un projet qui lui tenait à cœur.

Pour son projet de fin d’études au Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasseké, Mohamed Diarra a décidé de travailler  sur l’immigration. C’est un projet qui lui tenait à cœur pour des raisons personnelles. « J’ai perdu mon père à l’âge de 13 ans. J’ai su ce que ça fait » a déclaré Mohamed Diarra. La pièce ne retrace pas directement quelqu’un qui a perdu son père, mais la pièce retrace un peu cette nostalgie, c’est-à-dire l’absence d’un être cher, a-t-il ajouté. Et c’est la raison pour laquelle il  a essayé de travailler sur cette pièce. C’était son tout premier essai de mise en scène, en tant qu’étudiant en Licence. « Je suis vraiment formé pour être comédien et la mise en scène était une autre chose pour moi », a-t-il ajouté.
A travers la pièce, Mohamed Diarra a attiré l’attention des uns et des autres sur l’immigration. « Ce qui m’a motivé à travailler sur la pièce de pouvoir dire à tout le monde que l’immigration ne peut pas causer que du bien », a relaté Mohamed Diarra. Tout en précisant qu’il ne s’agit pas de l’immigration clandestine. Car dans le texte, Lamine, un des personnages, est parti à l’étranger laissant derrière lui sa famille. Et cours de l’histoire, il a été confronté à une crise d’identité. Par finir, Lamine était déboussolé. L’auteur a affirmé que dans la vie, il est bon de chercher à se connaître. C’est-à-dire son origine, sa culture entre autres. « Moi-même, j’ai besoin de me ressourcer. Et cette recherche de soi est une quête perpétuelle », a-t-il dit.

Dans les jours à venir, ce jeune comédien a pour ambition de continuer à sensibiliser les gens à travers la scène, dans le domaine du théâtre. Il focalisera sur les faits sociaux. En outre, il compte mener également une carrière de scénographie. Pour lui, ce domaine n’est pas tellement développé au Mali. « Je compte mener une carrière scénographique afin de pouvoir faire l’art autrement », a-t-il exprimé.

Jacques Coulibaly

 



  • TAGS

You can share this post!