news-details
Politique

CRISE SOCIOPOLIQUE La plateforme ‘’Le Mali est pour nous tous’’ demande à sursoir à la désobéissance civile




La plateforme «Le Mali est pour nous tous», dirigée par Alassane Tangara, a organisé, le dimanche 2 août 2020, un point de presse au mémorial Modibo Keita pour soutenir les institutions de la République. Au cours de cette conférence, la Plateforme a mis en garde le M5-RFP de mettre à exécution son mot d’ordre de désobéissance civile. 

« Nous allons prendre nos responsabilités pour éviter un embrasement qui peut lui être fatal », a affirmé Alassane Tangara avant d’ajouter que les éléments du mouvement M5 RFP ne seront plus tolérés dans leur manifestation.
Dans sa déclaration, le mouvement a prié pour le repos de l’âme des victimes des malheureux évènements des 10 et 11 juillet 2020 et a souhaité prompt rétablissement aux blessés.

Par ailleurs, il a condamné, avec la dernière rigueur, le saccage et le pillage des biens publics et privés lors desdits événements. « Au sortir du second tour des élections législatives du mois d’avril et suite à l’arrêt de la cour constitutionnelle, une frange de la population composée de partis politiques, de leaders religieux et de la société civile s’est retrouvée dans un regroupement appelé Mouvement du 5 JUIN -Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP). Ce mouvement s’est soulevé contre le régime démocratiquement élu du Président Ibrahim Boubacar KEÏTA, demandant aussi sa démission pure et simple », regrette le mouvement.  

Cependant, le mouvement dénonce la radicalisation du M5-RFP malgré des tentatives de médiation qui ont été entreprises par les leaders religieux, toutes tendances confondues, les patriarches de Bamako et les partenaires du Mali.  « Le M5-RFP est resté campé sur sa position. Le M5-RFP a organisé des manifestations à Bamako et ailleurs pour mettre en exergue sa volonté de faire démissionner le Président de la République afin de mettre fin à tout son régime; surtout la manifestation du 10 juillet 2020 au cours de laquelle les leaders de la contestation ont lancé un mot d’ordre de désobéissance civile et ont demandé aux manifestants d’occuper les services publics suivants: Primature, Assemblée nationale, ORTM. Cet acte mal réfléchi a donné l’occasion à des individus mal intentionnés de saccager et de piller des biens publics et privés », critique la Plateforme « Le Mali est pour nous tous ».
Au regard de tout ce qui a été fait, le mouvement «Le Mali est pour nous tous » invite le M5-RFP à l’une des valeurs cardinales qui a fait la grandeur de ce pays : le dialogue. « Nous invitons une fois de plus le M5-RFP au dialogue. Le dialogue a toujours été depuis le temps des empires une valeur sûre de résolution des conflits. Cette valeur léguée par nos ancêtres est toujours d’actualité. Nous en appelons au sens élevé de responsabilité et de compréhension du M5- RFP pour s’assoir sous l’arbre à palabre entre frères Maliens afin de trouver une solution définitive. Le Mali a toujours été un pays de dialogue, de vivre ensemble, de cohésion sociale, ne laissons pas ces valeurs nous échapper car cela peut nous conduire à autre chose qu’on ne souhaite pas. Nous demandons aussi au M5-RFP de sursoir à son mot d’ordre de désobéissance civile qui ne fait que paralyser le pays, nous devons tous avoir le souci de laisser les citoyens maliens vaguer à leurs occupations», conseille la plateforme.

YZK
 



  • TAGS

You can share this post!