news-details
Economie

CONSTRUCTION DE MARCHES MODERNES-PROMOTION DU CONSOMMER MALIEN Le ministre Niang veut révolutionner le commerce de détail




Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Harouna Niang, a profité de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation d’un jour organisé par le Projet de formalisation des acteurs du commerce de détail (PROFAC) à l’endroit des membres des centres de gestions agréés (CGA) de Bamako et de Koulikoro pour informer les commerçants de ses ambitions pour « le secteur du détail au Mali. » C’était le jeudi 26 novembre 2020, à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) en présence du président de la CCIM, Youssouf Bathily.

La formation avait pour objectif de renforcer la capacité des responsables des CGA dans le cadre de la gestion déléguée  des équipements marchands. Le but est de permettre aux bénéficiaires de passer du secteur informel au formel.

En effet, le renforcement de la capacité organisationnelle et productive du secteur privé à la base, qui contribue à la bonne gouvernance en matière de promotion du commerce intérieur et d’amélioration de la fiscalité locale, demeure une priorité pour le gouvernement à travers le Profac.

Le ministre Niang a tenu à être présent à la cérémonie d’ouverture de cet atelier afin de témoigner l’intérêt que le gouvernement de la Transition accorde à la famille des commerçants détaillants. « L’objectif de cette formation est de faire en sorte que beaucoup d’entre vous sortent du secteur informel. Cela est très important. Car, on ne peut pas résoudre le problème des commerçants détaillants sans connaître combien ils sont et ce qu’ils ont comme difficultés. Vous ne serez plus seuls. Vous serez accompagnés par des experts comptables. Vos problèmes sont mes problèmes. Je suis votre allié. Je vous mentirai si je dis que je vais résoudre tous vos problèmes en si peu de temps, mais vous ne trouverez pas d’ennuis parce que le ministre n’a pas répondu à un courrier  ou a refusé une rencontre »  a rassuré le ministre Niang.

Il a ensuite porté à la connaissance des commerçants détaillants ses ambitions pour le secteur du détail.

Selon le ministre, son département appuiera les commerçants détaillants dans trois principaux domaines, à savoir : la Formation-Information (renforcement des capacités et connaissances de la législation), l’Organisation (telle l’adhésion aux CGA, la mise en place et la participation à une centrale d’achat afin d’augmenter la marge bénéficiaire des adhérents), et la construction d’infrastructures marchandes. « Nous voulons faire des infrastructures marchandes l’une de nos priorités. Il faut construire des marchés modernes et faire en sorte que partir au marché devienne un plaisir pour tous les Maliens. Nous avons un projet dans ce sens. Les travaux commenceront dès qu’il y aura un financement. Par ailleurs, je vous incite à valoriser le  "consommer malien." Les produits maliens doivent avoir une place de choix dans vos boutiques », a encouragé le ministre Niang.

Youssouf Z  Keita

 



  • TAGS

You can share this post!