news-details
Culture

CENE LITTERAIRE EDITION 2020 La littérature au service de l’Afrique




Le Comité de lecture de la CENE Littéraire a sélectionné les cinq romans finalistes pour l’édition 2020 du « Prix Les Afriques », mercredi dernier, 12 août 2020. Une initiative a pour objectif de promouvoir les œuvres des écrivains africains et afro descendants. Le lauréat sera annoncé le 30 octobre prochain.

Le Cercle des amis des écrivains noirs engagés est une association qui a pour mission de faire la promotion et la défense des œuvres littéraires produites par les écrivains africains. Il y a aussi les écrivains afro descendants, tout en mettant la cause humaine, sociétale, idéologique, politique, culturelle, économique du continent ou de sa diaspora. Initié en 2016, le « Prix Les Afriques », les organisateurs ont déclaré qu’il vise à « récompenser l’ouvrage littéraire le plus significatif de la littérature africaine et afro descendante ». En outre, il doit paraître au cours de l’année précédente. « Il est décerné annuellement, sur vote d’un jury indépendant de la CENE Littéraire présidé », a précisé Christelle Ngoulou, directrice du comité de lecture du « Prix Les Afriques ». Pour Flore Agnès Nda Zoa, président de l’association, ce projet est un moyen de « donner un supplément de visibilité à des auteurs vivant en Afrique ou dans sa diaspora.

Les Cinq romans finalistes sont Amour, patrie et soupe de crabes de l’écrivain malgache Johary Ravaloson, paru aux éditions Dodo Vole, Reste avec moi de l’écrivaine nigériane Ayobami Adebayo, traduit en anglais par Josette Chicheportiche, paru aux Editions Charleston, Rouge impératrice de l’écrivaine camerounaise Léonora Miano, paru aux Editions Grasset, Les Confessions de Frannie Langton de l’écrivaine jamaïcaine Sara Collins, traduit en anglais par Charles Recoursé, paru aux Editions Belfond, Kintu de l’écrivaine ougandaise Jennifer Makumbi, traduit en anglais par Céline Schwaller, paru aux éditions Métailié. Les romans étaient au nombre de 28 dont 23 n’ont pas été sélectionnés.

Le « Prix Les Afriques » est doté d’un montant de 6 000 francs suisses, d’une œuvre d’art de l’artiste Momar Seck. Le gagnant bénéficiera également de l’achat de 100 exemplaires du livre primé. Il est aussi prévu l’achat des droits d’auteur pour la zone Afrique francophone du roman primé. Mais, le dernier point sera exécuté avec la permission de l’éditeur.

Jacques Coulibaly



  • TAGS

You can share this post!