news-details
Sports

ANNULATION DE LA CAN FEMININE L’indignation du président de la Commission ad ‘hoc du foot féminin de la Fémafoot




La Confédération africaine de football (Caf) a récemment décidé d'annuler et non de reporter la Coupe d'Afrique des nations féminine. Une décision qui engendre des frustrations au sein de la famille du football féminin de notre pays, selon le président de la Commission ad ‘hoc du foot féminin de la Fémafoot, maître Famakan Dembélé. 

 

Le président  de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad et son comité exécutif ont annulé la Coupe d’Afrique des nations féminine au grand désarroi des acteurs de ce sport qui estiment avoir été, une fois de plus, sous côté dans les prises de décisions. La promotion du football féminin passe par l'organisation de cette compétition phare et au Mali la nouvelle est mal perçue voire incomprise par Me Famakan Dembélé.

Le responsable du département du foot féminin, à la Fédération malienne de football (Fémafoot) a exprimé toute son indignation, son  amertume vis-à-vis de cette de décision de l'instance du football africain qu'il se pose cette question : quel est le motif de l'annulation?

« L'annulation de la Can féminine  2020 ma franchement touchée et même perturbée  dans mes objectifs qui étaient d'une part notre qualification pour la phase finale de la compétition, d'autre part notre qualification pour la coupe du Monde. Dans un premier temps je me suis dit que c’est une décision sage car la Caf se soucie beaucoup de la santé des joueuses africaines puisque le covid 19 est une pure réalité. Souvent aussi je me pose la question quel est le motif de l'annulation ? », a-t-il déclaré au les Echos.

Une expression sans langue de bois se demande maître Dembélé avant de dénoncer  cette décision de la Caf en parallèle avec la vision de la Fifa. « D'après les informations reçues la Caf n'a pas pu trouver un pays consentant d'abriter la phase finale de la Can  sincèrement c'est un mépris à l'égard de toutes les femmes du monde entier un manque de considération de la part des dirigeants de la Caf, le souci de la Fifa c’est d'établir une égalité parfaite entre les deux sexes en matière de football sinon la date de la phase finale de la Can Féminine pouvait être aussi repoussée », affirme-t-il et de poursuivre :

« Je ne suis pas d’avis pour cette annulation. Si la Caf estime que la contamination passe par les matches, c’est bon. Ils ont pris leurs responsabilités et avec la maladie à coronavirus donc la santé  doit être privilégiée », renseigne maître Famakan Dembélé et dénoncer à nouveau la Caf qu’il se félicite de même pour la nouvelle Ligue féminine.

« La carrière Féminine est très éphémère en football cet acte de la Caf portera un préjudice énorme à nos joueuses qui rêvaient au moins d'aller à une phase finale. Concernant le championnat de ligue cette décision est aussi salutaire ça sera une source de vulgarisation du football Féminin à travers le Mali voire l’Afrique les championnats seront corses et les joueuses pourront avoir des contrats et les retombées économiques seront biens pour les clubs. », estime le président de la Commission ad ‘hoc du football féminin à la Fémafoot, qui   suggère avec des dispositions.

« Nous allons nous réunir pour tirer les conséquences de cette situation. Avec cette annulation de la Can,  nous allons nous y atteler pour la nouvelle Ligue féminine. J’avais même émis cette idée de la Ligue des champions féminines  lors de la réunion de la zone Ufoa », a-t-il déclaré.

A ce titre, il demande à sa structure de se préparer.  « La Fémafoot doit prendre les dispositions pour le championnat. C’est possible de le faire et si la saison n’est pas bouclée, nous serons devant une autre crise », dit-il.

« Pour terminer, je lance un appel pour le respect des mesures barrières  et souhaité  prompt rétablissement aux malades du Covid-19 », conclu Me Famakan Dembélé.

Propos recueillis par

Boubacar Diakité Sarr

 



  • TAGS

You can share this post!